Plan départemental de prévention de la délinquance 2014-2017

 

La stratégie nationale de prévention de la délinquance pour la période 2013-2017 fait davantage prévaloir la dimension partenariale de cette politique publique. Si la loi du 5 mars 2007, relative à la prévention de la délinquance, a consacré la responsabilité centrale des maires en la matière, la présente stratégie a vocation à associer, au niveau départemental, les services de l’État, les services du Conseil général, l’ensemble des collectivités territoriales impliquées au quotidien dans la lutte contre la délinquance, ainsi que les acteurs associatifs.

La prévention de la délinquance fait partie intégrante de la politique de sécurité intérieure et s’exerce au bénéfice de tous les citoyens.

Elle vise à :
- anticiper les risques de passage à l’acte délinquant ou de réitération ;
- informer des obligations et des sanctions que la loi prévoit ;
- dissuader la commission des faits de délinquance.

La mise en oeuvre de cette stratégie nécessite un travail en réseau autour d’objectifs identifiés et partagés par l’ensemble des acteurs de terrain.

Le plan départemental de prévention de la délinquance et d’aide aux victimes fixe la stratégie pluriannuelle autour de laquelle les partenaires doivent se coordonner afin de renforcer la prévention et l’aide aux victimes. Cela passera notamment par le soutien apporté aux projets menés par les Conseils Locaux de Sécurité et de Prévention de la Délinquance (CLSPD) et les Conseils Intercommunaux de Sécurité et de Prévention de la Délinquance
(CISPD) du département, qui coordonnent les actions de prévention, adaptées aux besoins rencontrés sur leur territoire.

Afin de soutenir l’ensemble des actions de prévention et de sensibilisation s’inscrivant dans les priorités d’actions nationales et départementales, les crédits de l’État dédiés seront mobilisés : le Fonds Interministériel de Prévention de la Délinquance (FIPD), les crédits délégués par la Mission Interministérielle de Lutte contre les Drogues et les Toxicomanies (MILDTMission interministérielle de lutte contre la drogue et la toxicomanie), les crédits de la sécurité routière dans le cadre du Plan Départemental d’Action et de Sécurité Routière (PDASR) ainsi que ceux du ministère en charge des Droits des femmes.

Le plan de prévention définit les priorités d’actions dans le département en fonction des spécificités de la délinquance dans le département et des objectifs nationaux qui ont été fixés dans la stratégie nationale de prévention de la délinquance 2013-2017.

> Télécharger le plan - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,57 Mb