Compte personnel de formation

 
 
Compte personnel de formation

Opérationnel depuis le 5 janvier 2015 à travers le site www.moncompteformation.gouv.fr, le nouveau compte personnel de formation (CPF) va permettre aux salariés et aux demandeurs d'emploi de cumuler jusqu'à 150 heures de formation.

 Depuis le 5 janvier 2015, chaque salarié et demandeur d'emploi peut ouvrir un compte personnel de formation (CPF) depuis le site www.moncompteformation.gouv.fr et y enregistrer les heures de formation acquises au titre du droit individuel à la formation (DIFDroit individuel à la formation). Ce compte, qui remplace le DIFDroit individuel à la formation, a été mis en place dans le cadre de la loi du 5 mars 2014 relative à la formation professionnelle, l'emploi et la démocratie sociale.
 
 Il permet de cumuler jusqu'à 150 heures de formation, contre 120 heures pour le DIFDroit individuel à la formation, à raison de 20 heures par an, pour un salarié à temps plein, durant les cinq premières années, et de 12 heures par an par la suite. Principal intérêt : il va suivre le salarié tout au long de son parcours professionnel, même lorsqu'il se retrouve au chômage ou quand il change d'emploi. A l'inverse, les droits au DIFDroit individuel à la formation s'arrêtaient au bout de deux ans en cas de changement d'entreprise ou de perte d'emploi.
 
 Les salariés n'auront pas à demander l'accord de leur employeur pour utiliser les heures comptabilisées sur leur CPF, sauf si la formation se fait sur les heures de travail. Le DIFDroit individuel à la formation n'était quant à lui mis en oeuvre qu'à l'initiative de l'employeur.
 
 En revanche, le salarié devra choisir sa formation dans le catalogue mis en place par les partenaires sociaux. "Le lien entre l'emploi et la formation est renforcé : seules les formations qualifiantes et certifiantes, la validation des acquis de l'expérience, les formations au titre du socle de connaissances et de compétences sont éligibles au CPF, a précisé François Rebsamen dans sa communication. Elles répondent à la réalité du marché du travail, aux métiers et compétences de demain et, de ce fait, aux besoins des employeurs."
 
 Pour leur premier accès au CPF, les salariés devront rentrer eux-mêmes les données, soit les heures de DIFDroit individuel à la formation qu'ils n'ont pas utilisées. Ils vont recevoir d'ici le 31 janvier de la part de leur employeur un récapitulatif des heures acquises et non utilisées au titre du DIFDroit individuel à la formation.
 
 Pour les demandeurs d'emploi ne disposant pas d'heures au titre du DIFDroit individuel à la formation, des négociations sont en cours.
 
 Le compte personnel de prévention de la pénibilité, créé par la loi du 20 janvier 2014, entre également en application en 2015, dans un premier temps pour certains critères de pénibilité. Ce compte permet aux salariés exposés à des facteurs de pénibilité au-delà des seuils fixés de cumuler annuellement des points pour financer des actions de formation favorisant une évolution vers un poste moins exposé, pour compenser en rémunération un passage à temps partiel ou encore pour partir plus tôt à la retraite, dans la limite de deux ans.
 
 Lien vers le site dédié au compte personnel de formation :  www.moncompteformation.gouv.fr
 

Plus d'informations sur les sites service-public.fr (http://www.service-public.fr/actualites/003419.html) et emploi.gouv.fr (http://www.emploi.gouv.fr/dispositif/compte-personnel-formation-cpf)

 
 

A lire également :