Médaille pour acte de courage et de dévouement

Médaille pour acte de courage et de dévouement

 
 

Les premières médailles d’honneur pour actes de courage et de dévouement ont été décernées sous Louis XIV, mais ce n’est que le 28 juin 1816 que le roi Louis XVIII en organise l’attribution.

Conditions requises :

La Médaille d’Honneur pour Actes de Courage et de Dévouement récompense toute personne qui, au péril de sa vie, se porte au secours d’une ou plusieurs personnes en danger de mort. Elle peut également être attribuée collectivement aux unités d’intervention et de secours avec, pour les personnels en service au moment des faits récompensés, le port d’une fourragère tricolore.

Les grades :

La Médaille d’Honneur pour Actes de Courage et de Dévouement comporte 7 échelons :

Une Lettre de Félicitations pour, en principe, un premier acte de Sauvetage

Une Mention Honorable pour des actes reconnus déjà méritoires

La Médaille de Bronze, décernée lorsque le sauveteur a réellement risqué sa vie, ou lorsque, s’il a couru des risques moindres, il est déjà titulaire d’une Lettre de Félicitations ou d’une Mention Honorable.

La Médaille d’Argent de 2ème classe, est décernée exclusivement aux titulaires de la Médaille de Bronze qui ont, à nouveau, fait preuve de courage et d’abnégation.

La Médaille d’Argent de 1ère classe, est décernée exclusivement aux titulaires de la Médaille de Bronze qui ont, à nouveau, fait preuve de courage et d’abnégation.

La Médaille de Vermeil, décernée, avec une grande réserve, pour les actes d’une grande intrépidité, ainsi qu’aux titulaires d’au moins deux Médailles d’Argent.

La Médaille d’Or, attribuée aux personnes ayant rendu, à plusieurs reprises, des services exceptionnels à ses concitoyens. Elle n’est cependant généralement accordée qu’à titre posthume.

Procédure :

Dans le cadre des mesures de déconcentration administrative, les pouvoirs détenus par le Ministre de l’intérieur en matière de distinctions honorifiques pour acte de courage et de dévouement ont été dévolus aux préfets conformément aux dispositions du décret du 17 mars 1970.

Les candidatures et propositions se font donc auprès du Préfet de département où l’acte à récompenser à été effectué.

Le calendrier :

La décision d’attribution peut être prise tout au long de l’année par arrêté du Préfet.

Pour tous renseignements, veuillez contacter :

Préfecture de l’Aisne
 Cabinet du Préfet
 Pôle Représentation de l’État

2 rue Paul Doumer
 02010 LAON  CEDEX
 Courriel : pref-representation-etat@aisne.gouv.fr
 Tél : 03 23 21 82 14